Une Monnaie Locale Complémentaire, ce n’est pas une monnaie nationale ou internationale, et c’est ça qui fait la différence.

Une monnaie locale n’est pas liée à la finance; elle n’est ni spéculative, ni cumulative. Son fonctionnement vous encourage, grâce à la “fonte”, à faire tourner l’économie locale.

La fonte consiste à prélever un petit pourcentage de la monnaie si vous ne l’utilisez pas. C’est un intéret négatif qui permet à l’association qui la gère de financer d’autres projets.

La monnaie locale n’est pas impersonnelle; elle vous permet de faire vivre des producteurs locaux en sachant à qui va l’argent que vous utilisez.

La monnaie locale n’est pas ” fuyante“. En l’utilisant, vous savez que l’argent reste dans l’économie locale. Les prestataires locaux sont encouragés à la réutiliser dans le réseau local.

La monnaie locale n’est pas irresponsable. Elle est éthique, écologique, sociale, solidaire. Les prestataires sont sélectionnés en fonction de ces critères.

Enfin, une MLC n’est pas “alternative” mais “Complémentaire“; elle ne remplace pas l’euro mais redonne du sens à l’échange et apporte des réponses locales adaptées aux défis des crises en cours.

 

>>> Des monnaies locales en France et ailleurs